Office Hours
Mon
15:30 - 21:00
Tue
7:00 - 10:00 et 15:30 - 21:00
Wed
8:30 - 13:00 et 15:30 - 21:00
Thu
8:30 - 13:00 et 15:30 - 21:00
Fri
8:30 - 13:00 et 15:30 - 18:00
Sat
09:00 - 13:00
Sun
Ferme
Hotline 450 403 9922
Orders of examine dr.dumitru.dc@gmail.com

Thérapies complémentaires

Dr Dumitru utilise aussi des appareils et des thérapies de support qui viennent compléter l’approche chiropratique.  Les ultrasons, le courant interférentiel, le micro-courant (TENS), la stimulation musculaire,  les bandages de support et le kinésiotaping en sont des exemples.  L’électrothérapie, la glace ou la chaleur sont souvent utilisées pour détendre une région du corps juste avant d’effectuer des thérapies manuelles.  L’assemblage des différentes formes de soins est tout aussi important que la collaboration de la personne soignée, pour garantir de meilleurs résultats.

ULTRASONS

On recourt souvent aux ultrasons. On classe cette forme de traitement parmi les thérapies mécano-thermiques en raison de son action sur plusieurs couches. Selon les paramètres choisis (fréquence, type de rayonnement, dosage, durée, etc…) on met l’accent plutôt sur l’effet thermique (échauffement des zones réfléchissantes comme par ex. près des os, des articulations) ou sur l’effet de micro-massage de la région traitée.

La thérapie par ultrasons consiste à appliquer des ondes sonores (trop aigües pour être perçues par l’oreille humaine) sur le corps afin de favoriser la guérison des tissus mous (tendons, ligaments, muscles, etc.).  Lorsqu’appliqués sur une blessure, les ultrasons produisent un « micromassage », ou une vibration au niveau des cellules de ces tissus.  Ce traitement réduit la douleur, augmente la flexibilité et accélère la guérison.  Les ultrasons peuvent également causer un léger réchauffement des tissus profonds, dépendamment de la manière dont ils sont appliqués.

Ces ultrasons sont transmis avec des fréquences de 1 MHz à 3 MHz, en continu ou par impulsions, selon les paramètres sélectionnés. Les ultrasons étant réfléchis par l’air, on optimise le traitement en appliquant un gel à ultrasons entre le transducteur et la peau du patient ou en l’effectuant sous l’eau.

En résumé, les effets thérapeutiques des ultrasons sont les suivants:

  • Augmentation de la circulation sanguine, localement
  • Accélération des fonctions métaboliques (microcirculation, diffusion)
  • Meilleure élasticité des tissus (collagène)
  • Diminution de la douleur
  • Détonisation et atténuation des spasmes
  • Accélération des processus de guérison
  • Meilleure guérison des fractures

Comme pour l’entraînement physique, chaque traitement par ultrasons s’additionne au traitement précédent.  Il faut donc répéter les expositions pour obtenir des résultats.  Habituellement, 5 à 8 applications constituent le minimum.  Chaque traitement dure de 1 à 8 minutes (très souvent 2 à 3 minutes).  On doit répéter les applications à chaque jour ou aux 2 jours (3 fois par semaine est également une fréquence commune).  À l’occasion, le traitement sera plus long, soit de 4 à 6 semaines.

Lorsqu’appliqués adéquatement, les ultrasons ne causent habituellement pas de sensation.  Dans certains cas, il peut y avoir une légère sensation de chaleur très confortable sur la peau ou un peu plus profond.  Cependant, en aucun temps vous devriez ressentir une brûlure ou une douleur; si c’est le cas, avisez immédiatement votre chiropraticien, l’intensité du traitement pourrait être trop élevée.

TENS ou neurostimulation électrique transcutanée

La neurostimulation électrique transcutanée (NSTC), mieux connue sous son sigle anglosaxon TENS (Transcutaneous Electrical Nerve Stimulation) consiste à stimuler électriquement les nerfs au moyen d’électrodes posées à la surface de la peau. La principale indication de la TENS est le traitement de la douleur. Son action analgésique serait due au fait que les courants transcutanés interféreraient avec la conduction nerveuse. Les courants utilisés sont généralement des courants oscillants à moyenne (60 – 200 Hz) ou basse fréquence (<10 Hz).

COURANT INTERFÉRENTIEL

Également connu sous le nom anglais « Interferential current » (« IFC »)[], les « courants interférentiels » sont utilisés pour un traitement sur des zones plus profondes que le TENS, qui agit en surface. On utilise une onde modulée avec une porteuse de 4 000 Hz, avec le même signal de base que le TENS. L’onde pénètre la peau en profondeur avec des doubles électrodes. Au croisement de celles-ci, le signal génère la fréquence de base de type TENS. Ils produisent moins de malaises que la TENS et évite les électrodes implantées chirurgicalement ou les aiguilles.

Les faits montrent que les courants interférentiels ont des effets là où la TENS n’a pas eu d’efficacité mais la technique est plus sophistiquée.